Le Royaume d'Undarosmfell

Univers médiéval-fantastique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Marches du Royaume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rekk
Webmestre
avatar

Nombre de messages : 351
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/02/2005

Feuille de personnage
Intelligence:
30/60  (30/60)
Dextérité:
30/60  (30/60)
Vigueur:
30/60  (30/60)

MessageSujet: Les Marches du Royaume   Sam 20 Nov 2010 - 23:24

Les Marches du Royaume

Les Marches couvrent toute la surface des terres du Royaume, autrement dit, les flancs d'une montagne. Ladite montagne sur laquelle règne le Roi de Undarosmfell présente grossièrement un axe Est-Ouest et, de ce fait, deux versants : un versant Nord ombragé - ubac - et un versant Sud ensoleillé - adret.

Le versant Nord est couvert d'une forêt épaisse si impénétrable aux rayons du soleil qu'elle est nommée Sotiskog - Forêt Noire. Le seul chemin qui s'offre aux voyageurs pour accéder à la cité se fait par le versant Sud.

Arrivée par le versant Sud, un chemin empierré monte lentement en lacets. Côté vallée, le chemin est bordé d'étroits champs disposés en terrasse qui, lorsqu'ils ne sont pas couverts de céréales, présentent une terre de couleur ocre. Quelques laboureurs y travaillent ardemment. Délimitant les champs, des arbres fruitiers. Côté flanc, le chemin présente parfois des habitations troglodytes dans lesquelles vivent les paysans.

Passées deux heures de marche, le paysage change. Le chemin, toujours empierré, se rétrécit. La pente douce du chemin se fait parfois plus raide, nécessitant l'aménagement de petites et étroites mais longues marches qui permettent aux animaux de bat de suivre encore le chemin. L'étroitesse du chemin exige parfois de céder la place à ceux qui sont plus rapides - courriers - ou plus nombreux - caravane de marchands ou troupe de soldats. Les champs et les arbres font progressivement place aux prés dans lesquels paissent des caprins. Parfois, des trous, aménagés dans la roche, servent d'abris aux bergers.

Au bout d'une heure de marche, la végétation se raréfie au point que l'on devine parfois les diverses strates de la roche, majoritairement de couleur ocre. Cette couleur ocre qui est la raison d'être de la cité. Cette couleur caractéristique de l'hématite, une roche riche en oxyde de fer. Cette couleur qui a donnée son nom à la montagne : Rosmfell - montagne rouge. En prêtant bien attention, un léger grondement devient audible. La cité de Nafarraberg n'est plus très loin. Au détour d'une avancée rocheuse, la cité est en vue, du moins, son imposante grotte d'entrée fermée par une puissante barbacane. Le grondement devenu sourd s'explique désormais : une chute d'eau descend à pic le flanc de la montagne pour se perdre en son pied en un bouillonnement étourdissant.

Aux portes de la barbacane, avec un garde en faction et un officier demandaient de décliner son identité et de s'acquitter d'un octroi pour pénétrer plus avant.

Données RP:
 

Les Marches couvrent la surface terrestre du Royaume. Un chemin mène jusqu'à la barbacane qui protège les portes de la cité.

Pour cela, cliquez ici.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Marches du Royaume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume d'Undarosmfell :: Le Royaume d'Undarosmfell :: Au-delà de la cité :: Marches du Royaume-
Sauter vers: